When the War Comes

Jeudi 23 janvier, à 18h - Cinéma Le Sévigné - Tarif unique: 4,5€


Jan Gebert - 2018

Documentaire

1h16 - Rep. Tchèque


Résumé : Peter est le chef d’un groupe paramilitaire qui recrute des centaines d’adolescents slovaques avec l’approbation tacite des autorités du pays. Pour rejoindre ce groupe, il faut aimer les armes, les uniformes et, évidemment, détester les réfugiés, les étrangers, les Roms et les Africains. L’objectif du groupe : se préparer à la guerre qui va fatalement arriver, tôt ou tard. Tandis qu’à Slovenskí branci, les autres s’amusent, Peter prépare son avenir en politique. Le film pose une question : comment un groupe paramilitaire fasciste accède-t-il au pouvoir


Intervenante: Anaïs Voy-Gilis, cofondatrice de l’Observatoire Européen des Extrêmes





La bande-annonce

Anaïs Voy-Gilis

Jean-Gabriel Ganascia est philosophe, informaticien, chercheur et président du comité éthique du CNRS. Ses travaux et recherches portent notamment sur l'éthique scientifique et numérique ainsi que la place de l'intelligence artificielle dans nos sociétés.

Jean-Gabriel Ganascia dirige ses recherches au sein du laboratoire d'informatique de Sorbonne-Université (Lip6) vers l'éthique scientifique et numérique, notamment en lien avec l'intelligence artificielle.

L'arrivée de l'intelligence artificielle et les nouvelles conditions de vie qu'elle a créées ont bouleversée nos quotidiens. Son utilisation de manière plus ou moins malveillante, que ce soit à travers la surveillance de masse ou d'autres atteintes à la vie privée, fait souvent la une. En rappelant qu'il ne faut pas voir l'intelligence artificielle comme un fléau, une entité malveillante qui nuirait par elle-même, Jean-Gabriel Ganascia montre qu'il s'agit bien de son utilisation à des fins mercantiles ou malveillantes qui reste dangereuse et à surveiller. Il porte sa réflexion sur l'encadrement qui doit être fait de ces nouvelles technologies et sur les questions d'éthique qui lui sont liées.

Pour approfondir :